Technique du vide pour la fabrication de modules à couche mince

La fabrication de cellules photovoltaïques à l’aide de la technologie 'couches minces' se différencie en première ligne par l’épaisseur de chaque couche d’un module. Le silicium est appliqué directement pendant la phase gazeuse sur un matière de support : ainsi, il est possible de créer des cellules de couches minces d’une épaisseur d’environ 10 µm. Grâce aux procédés de structuration suivants, les couches peuvent être combinées de sorte que la création d’électricité soit possible.

Après l’application des couches, le verre substrat et le verre frontal sont reliés au cours du procédé de laminage. Après le laminage, les arêtes sont découpées et la prise de raccordement est équipée. Pour finir, le module est doté d’un cadre, mesuré, classé selon sa puissance électrique puis conditionné.

Schmalz B.V.
Generatorstraat 34
7556 RC Hengelo
Pays-Bas

T: +31 74 25557-57
schmalz@schmalz.nl
Carte de visite

Formulaire de contact


Exigences envers la technique du vide

Force latérale élevée sur le verre
Au cours de la chaîne de production entière, du verre est manipulé conformément aux exigences les plus diversifiées. Lors du chargement de la ligne, le verre est souvent enduit de poudre de séparation. Les ventouses plates SGF disposent d’une structure spéciale au niveau de leur surface qui permet d’absorber des forces latérales élevées même en présence de ventouses plates enduites de poudre de séparation. Au cours des procédés qui requièrent, en plus de la force latérale, une grande flexibilité et une importante capacité d’adaptation, les ventouses SAB avec 1,5 soufflets sont la solution optimale.

Une manipulation du verre sans laisser d’empreintes
Une fois les plaques de verre nettoyées, il faut impérativement éviter d’y laisser des empreintes. Schmalz a développé le matière HT1 qui permet de manipuler le verre en laissant le moins possible de marques, et ce également en présence de températures allant jusqu’à 170°C. En plus du matière HT1, il est possible d’utiliser une housse de préhenseur en tissu et d’éviter ainsi complètement le contact d’un élastomère avec la surface en verre.

Temps de cycle courts et haute disponibilité du dispositif
Des temps de cycle courts sont requis lors des procédés de manipulation. Les éjecteurs compacts SCPi/SMPi se distinguent par leur fonction d’aspiration et de soufflage intégrée. Ceci permet des temps d’aspiration et de dépose très courts avec une utilisation énergétique minimale, étant donné que l’éjecteur est activé au moyen du dispositif automatique d’économie d’air intégré uniquement lorsque le vide est requis. En outre, les éjecteurs compacts intelligents disposent de nombreuses fonctions permettant de contrôler l’énergie et les procédés.

Manipulation ergonomique automatisée
Au cours de la chaîne de production, le verre et les modules sont manipulés de manière automatisée. Les préhenseurs par le vide modulaires du type SSP proposent une solution complète pour la manipulation automatisée couvrant de nombreuses tâches : du dépilage de plaques en verre ou de bouteilles à la préparation des commandes des modules.

Les systèmes de manutention rendent les processus manuels plus ergonomiques

Appareils de levage et systèmes de poutres et potences pour les processus manuels dans le secteur solaire


Technique du vide pour la fabrication de les couches minces