Grâce à Schmalz, gardez la tête froide

Que faire lorsque vous avez besoin d’une aide au levage ergonomique mais que la hauteur de la pièce est trop basse pour utiliser un système de grutage conventionnel ? Schmalz a la solution : une flèche plate modulaire en aluminium qui garantit une exécution souple des mouvements même dans les pièces dont la hauteur est faible. Pour l’entreprise Erkodent, cette nouveauté est arrivée à point nommé. Le fabricant d’appareils de formage dentaires cherchait à optimiser son processus de conditionnement à la fin de la ligne de montage et avait besoin d’une solution garantissant une place suffisante pour l’installation d’une climatisation déjà prévue.

Erkodent fabrique des produits de haute qualité pour la technique dentaire, la médecine dentaire et la podologie. Tout a commencé par un cabinet dentaire implanté à Pfalzgrafenweiler près de Freudenstadt, pour lequel Erich Kopp obtint le conventionnement auprès des caisses d’assurance-maladie en 1954. Fort de son expérience pratique, Erich Kopp a rapidement commencé à développer ses propres instruments afin de faciliter l’exécution des traitements proposés, tant pour lui que pour ses patients. L’entreprise Erkodent Erich Kopp GmbH était née. Elle est depuis devenue leader mondial dans la technique du formage dentaire. En 1980, le fondateur a ajouté une corde à son arc avec la podologie. Ce domaine représente aujourd’hui environ 10 % du chiffre d’affaires.

Près de 80 employés développent, fabriquent et conditionnent des appareils pour la pression et le vide à des fins de formage sur le site de production d’environ 8 000 m² de l’entreprise à Pfalzgrafenweiler. Grâce à ses appareils, les techniciens dentaires fabriquent des porte-empreintes individuels, des pièces moulées pour des prothèses provisoires et des gouttières de blanchiment. Les accessoires et matières appropriés, tels que les films, la silicone ou les cires, sont également proposés, tout comme des protections pour sportifs et des gouttières à protrusion contre les troubles respiratoires du sommeil. Tous les produits sont conformes à un standard de qualité élevé que l’entreprise familiale maintient à l’aide d’audits et de contrôles de qualité multidimensionnels mis en place pour l’entrée des marchandises, la production et les solutions complètes proposées.

Après le contrôle, les opérateurs étaient mis à rude épreuve

« Lorsqu’un appareil de formage par le vide atteint la fin de la ligne de montage, il est contrôlé puis conditionné en toute sécurité pour le transport » explique Andreas Weiß, responsable de l’optimisation des procédés chez Erkodent. Avec la notice d‘utilisation et le matériel de rembourrage, un paquet prêt à l’envoi pèse entre 15 et 25 kilos, et cette tendance est la hausse. « Le paquet est ensuite positionné manuellement sur la palette, de manière à ce que le numéro de série soit toujours visible » ajoute Andreas Weiß, décrivant ainsi le procédé de conditionnement qu’il souhaitait améliorer. « Nous emballons entre 12 et 15 appareils de formage par jour. Empiler manuellement ces appareils sur la palette sans aide au levage soumettait le dos et les bras à une lourde contrainte » se souvient Helmut Seeger. Il travaille depuis 5 ans chez Erkodent et collabore avec 7 collègues sur les différents postes de montage et de conditionnement.

Pas de place pour une grue ?

À la recherche d’une solution ergonomique, Andreas Weiß s’est adressé à J. Schmalz GmbH. « Nous utilisons déjà des systèmes de manutention par le vide en provenance de Glatten sur différents postes et nous en sommes extrêmement satisfaits » souligne-t-il. Grâce à un partenariat établi au fil des années, aux expériences positives mais aussi à la proximité géographique - les deux entreprises ne sont qu’à 15 kilomètres l’une de l’autre - il était essentiel pour les responsables du projet de se tourner de nouveau vers Schmalz. Erkodent avait pour idée d’installer des poutres roulantes suspendues accompagnées d’un système de manutention par le vide. « C’est une solution classique, mais nous n’avions pas assez de place pour l’exécuter » explique Andreas Weiß. Même si nous avions eu assez de place pour installer le système entre les puits d’aération et de service, la poutre roulante suspendue aurait dû être retirée au moment de l’installation prévue de la climatisation. « Nous avons discuté de ce problème avec Schmalz lors du salon Motek 2018 et nous avons ainsi découvert la flèche plate modulaire en aluminium, une solution idéale pour notre entreprise » se rappelle Andreas Weiß.

La flèche plate en aluminium se base sur le système modulaire de la potence pivotante. De forme plate, cette solution réduit de jusqu’à 96 millimètres l’encombrement en hauteur de la flèche par rapport à la construction en acier conventionnelle. À même encombrement en hauteur de la potence, les appareils de levage peuvent même être accrochés jusqu’à 340 millimètres plus haut que dans le cas d’une flèche en aluminium standard. « Grâce à la flèche extra plate, la potence peut être acheminée sous les puits de ventilation et de service tout en laissant une zone de travail suffisamment grande pour le tube de levage » relève Andreas Weiß. La faible hauteur n’est pas le seul atout de cette solution. La construction modulaire en aluminium était moins coûteuse pour Erkodent et a pu être montée plus rapidement. La potence pivotante sur colonne n’est pas montée au niveau du plafond. En effet, grâce à sa flèche de 4 mètres de long, la potence est montée au sol au moyen d’une embase mobile. « Nous pouvons faire preuve d’encore plus de polyvalence car nous pouvons par exemple utiliser la potence sur un autre emplacement de montage » note le responsable du procédé.

La solution de potence extra plate est utilisée depuis février 2019. Pour apporter un soutien idéal à ses collaborateurs, Erkodent a accroché le tube de levage par le vide JumboFlex 50 avec préhenseur à la flèche plate. Grâce à ce dispositif, les employés peuvent saisir des cartons lourds pouvant peser jusqu’à 50 kilos et peuvent ainsi les lever, baisser et relâcher via la commande centrale à un doigt. L’empilage des paquets en fonction des numéros de série est également facilité grâce à une poignée à rotation sans fin. « Alors que ces manipulations mobilisaient tout le corps de l’opérateur, une seule main suffirait presque aujourd’hui » résume pertinemment Andreas Weiß. « La simplification du travail est clairement perceptible. Mes collègues et moi-même sommes plus en forme qu’avant et donc en meilleure santé » confirme Helmut Seeger.

Téléchargement

Texte et images