Questions fréquemment posées (FAQ)

Schmalz répond aux questions fréquemment posées à propos du concept d’industrie 4.0. Apprenez-en plus sur les solutions que Schmalz propose dans ce secteur.


Concepts généraux de l’industrie 4.0

Qu’est-ce donc que « l’industrie 4.0 » ?

La « quatrième révolution industrielle » décrit la transformation des processus de production visant à rendre les usines « intelligentes ». Grâce à la mise en réseau renforcée des processus informatiques et de production, l’usine de demain devient flexible, efficace et durable. Dans le futur, les produits seront capables de planifier, diriger et optimiser leurs propres processus de production, sans intervention humaine. L’Homme, qui doit être épaulé dans son travail autant que possible, restera cependant maître de la cadence de travail.

Vision et bénéfices de l’industrie 4.0
  • La production 4.0 sera hautement productive et économe en ressources
  • Individualisation de la production (taille de lot 1) par rapport aux conditions économiques de la production de masse
  • Il sera possible de maîtriser la complexité croissante des produits et des procédures
  • Des unités de production autonomes s’organiseront de manière « ad hoc », le produit déterminera ainsi son processus de production

Qu’est-ce que l’ « IdO » ?

« L’Internet des Objets », ou « IdO », est un système d’objets physiques et virtuels connectés entre eux, qui interagissent grâce à des techniques d’information et de communication. Les fonctions de l’IdO permettent la coopération entre l’Homme et les systèmes électroniques mis en réseau par l’IdO ainsi que la coopération des systèmes entre eux.

Qu’est-ce que « l’EPC » ?

Cet acronyme anglais renvoie au contrôle de l’énergie et des processus. Les fonctions de diagnostic de surveillance de l’énergie et de pilotage contrôlé assurent une transparence maximale des processus et contrôlent la consommation en énergie, tandis que la maintenance prédictive garantit une performance et une qualité accrues des systèmes de préhension.

Les produits suivants sont équipés d’un dispositif de contrôle de l’énergie et des processus :

Ejecteurs compacts X-Pump SXPi / SXMPi avec IO-Link

  • Capacité d'aspiration jusqu'à 220 l/min
  • Vide max. : 85 %
  • Corps en plastique

Ejecteurs compacts SCPS / SCPSi

  • Capacité d'aspiration jusqu'à 67 l/min
  • Vide max. : 85 %
  • Corps en plastique
Générateurs de vide ECBPi
Efficace
Nouveau

Générateurs de vide ECBPi

  • Capacité d'aspiration jusqu'à 12 l/min
  • Vide max. : 75 %
Terminal compact  SCTMi IO-Link
Efficace

Terminal compact SCTMi IO-Link

  • Capacité d'aspiration jusqu'à 67 l/min
  • Vide max. : 85 %
  • Corps en plastique
  • interface IO-Link

Vacuostats et pressostats VSi

  • Vacuostats et pressostats électroniques
  • Plage de mesure : de -1 à 10 bar
  • Fonction de commutation : PNP, NPN

Préhenseurs à aiguilles électriques SNGi-AE

  • Diamètre des aiguilles : 0,8 mm ou 1,2 mm
  • Nombre d'aiguilles : 10
  • Course des aiguilles : 3 à 20 mm

Qu’est-ce qu’un « cloud public » ?

Un « cloud public », ou « cloud ouvert », est un service accessible librement mis à disposition principalement via Internet. Des données très variées peuvent être stockées dans le cloud.

Qu’est-ce qu’un « cloud local » ?

Au contraire d’un cloud public, un « cloud local », ou « cloud privé », n’est accessible qu’à un certain groupe d’utilisateurs sélectionnés. Les entreprises préfèrent souvent recourir à cette solution pour mettre leurs informations à disposition, et ce, afin de protéger leurs données et la sécurité générale de leurs systèmes informatiques.

Qu’est-ce que « l’AOI » ?

« L’AOI », ou « inspection optique automatisée », décrit des systèmes qui, à l’aide de méthodes de traitement de l’image, détectent et consignent des erreurs dans les processus et les marchandises. Ces systèmes d’inspection sont utilisés dans différents secteurs de la production industrielle.

Qu’est-ce que le « MQTT » ?

Le « MQTT », de l’anglais « Message Queuing Telemetry Transport », est un protocole de messagerie ouvert utilisé pour la communication de machine à machine (communication M2M). Ce protocole de messagerie permet de transférer, entre différents appareils, des valeurs mesurées sous forme de messages. Cette technologie est le protocole standard de l’IdO et peut être utilisée entre autres pour les capteurs et les actionneurs, pour les smartphones et les ordinateurs.

Qu’est-ce que « l’OPC UA » ?

« L’OPC UA », ou « OPC Unified Architecture », est un protocole de communication M2M utilisé dans l’industrie. Au contraire du protocole MQTT, l’OPC UA peut non seulement transférer, mais également décrire des données relatives aux machines. L’OPC UA est donc plus complexe que le MQTT et est souvent utilisé pour connecter des visualisations à une commande supérieure (API).

Qu’est-ce qu’un « fichier de description de dispositif », et en existe-t-il de différents types ?

Tout dispositif de terrain intelligent est muni d’un fichier de description de dispositif. Ce fichier contient des informations sur les données de dispositifs et de processus, sur les fonctions des dispositifs, etc. Il est constitué d’un fichier principal et de fichiers d’images. Ce fichier permet d’intégrer le dispositif à la commande. Le dispositif devient alors lisible par l’utilisateur et les données peuvent être traitées ultérieurement.

Le fichier de description du dispositif varie selon le type d’interface de communication. La liste suivante contient les fichiers de description les plus courants :

Où puis-je trouver le fichier de description de dispositif ?

Chaque interface de communication nécessite un fichier de description de dispositif adéquat afin de permettre la connexion à la commande. Les fichiers de description sont disponibles pour les dispositifs de terrain intelligents Schmalz. Ils peuvent être directement téléchargés dans notre boutique en ligne, sous l’onglet « Documentation », depuis chaque dispositif de terrain.